La France A Du Talent

Edition du 18/06/2019
 

Castelnau

Sommet

CASTELNAU


Pascal Prudhomme a pour objectif “de produire 1 million de bouteilles en 2020, nous explique Oliver Legrand, Directeur Marketing et Communication. Nous avons une progression qui se confirme, puisqu’en 2018, nous avons vendu 900 000 bouteilles, ce fût une année record pour la marque ! Ces très bons résultats attestent de tout le travail entrepris pour rajeunir la marque avec notamment un nouvel habillage des bouteilles qui a mis en lumière la qualité des Champagnes. Les ventes sont réparties : 2/3 l’export et 1/3 en France. Nouvelle cuvée : un Extra brut. Cela correspond à une demande de consommateurs qui sont à la recherche de pureté dans les champagnes, qui privilégient le grand équilibre et la finesse, pour se faire nous avons réduit le dosage. La philosophie de la Maison Castelnau est de proposer des champagnes de grande amplitude, de grande qualité, donc, sans dosage, on obtient des vins d’une belle pureté aromatique. C’est un travail qui est mené par Elisabeth Sarcelet, Chef de Caves. Ce nouveau Extra brut est un vin complet bien porté par une bonne acidité, il est possible que par la suite nous proposions même un Zéro dosage. Vendange 2018 : il n’y a pas de superlatif assez fort pour le qualifier. Elisabeth Sarcelet trouve que les vins sont très gourmands, arômes prononcés de fruits jaunes, fruits exotiques. Pour la récolte 2018, Elisabeth qualifie les Pinots noirs et meuniers de resplendissants.“

   

Castelnau

Président : Fabrice Collin - Directeur Général : Pascal Prudhomme
5, rue Gosset - CS 80007
51724 Reims
Téléphone : 03 26 77 89 00

Email : caveau@champagne-castelnau.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

R. RENAUDIN


La famille Tellier succède à la lignée prestigieuse “des Seigneurs de Conardins”, Pierre, Comte de Failly, depuis 1724 et garantit aujourd’hui la tradition de la Maison R. Renaudin. Le Domaine R.R, c’est aussi la plus grande vinothèque de vieux millésimes et de grands contenants sans transvasement. Nombreuses récompenses obtenues (et méritées). Voilà un très beau Champagne brut Réserve R. Renaudin 2008, classique de ce grand millésime champenois, de mousse persistante et légère, floral, aux nuances de pain grillé et d’abricot, de bouche riche, fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée et fraîche, crémeuse et vive. L’Espiègle Premier Cru 2011, avec des senteurs délicates de pêche et de lis, d’une nervosité en bouche certaine, mêlant structure et finesse, est un très joli Champagne, à prévoir aussi bien sur un turbot sauce hollandaise qu’avec des fraises à l'orange, mousseline de curaçao. L’Espiègle brut rosé, Pinot noir et Pinot meunier, plus addition de Moussy rouge, signé d’une très belle étiquette, est très séduisant, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise…), avec cette touche épicée en finale, de mousse abondante et harmonieuse. Le brut Réserve Spéciale Blanc de blancs, est excellent, aux notes de noisette et de coing, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, une cuvée où domine la vivacité, avec, en finale, des nuances florales. Découvrez les gîtes et chambres d’hôtes sur place.

Antoine et Dominique Tellier-Renaudin
35, rue de la Liberté
51530 Moussy
Téléphone :03 26 54 03 41
Email : champagne@r-renaudin.com
Site personnel : www.champagne-r-renaudin.com

Château HAUT BARRAIL


La propriété, avec son moulin, existe depuis 1362, appelée jadis “la maison de la Bernède” aujourd'hui disparue, seul le moulin subsiste. La construction actuelle date pour ses parties les plus anciennes du début du XVIIe siècle. Actuellement, le logis représente des caractéristiques architecturales du XVIIIe siècle, au fronton de ce dernier sont gravés, dans les pierres, deux symboles : Vigne et Blé. Propriétaire depuis 1987, la famille Gillet a effectué beaucoup de travaux de restauration et le premier millésime du Château Haut Barrail est né en 1995. Le Château Haut Barrail possède une superficie de 12 ha sur un terroir argilo-calcaire planté à 70% de Merlot et à 30% de Cabernet-Sauvignon. Coup de cœur pour ce Médoc 2016, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, il est riche, d’une belle longueur, un vin puissant et harmonieux, avec ces notes de cassis et de réglisse en bouche, de charpente souple et structurée, de jolie garde. Le 2015, de robe pourpre, au nez persistant (griotte, violette), d’une belle harmonie, il est charnu, gras, bien charpenté, complexe, aux connotations épicées. Excellent 2014, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet intense, c’est un vin ample, avec des arômes de réglisse et de mûre, aux tanins denses mais souples, de bouche étoffée, associant ce gras bien caractéristique du millésime à des notes finement épicées, parfait, par exemple, sur une estouffade de joue de bœuf ou une côte de veau grillée.

Cyril Gillet
8, rue du Maquis des Vignes Oudides
33340 Bégadan
Téléphone :05 57 75 11 91 et 06 11 27 65 00
Email : chateau.hautbarrail@orange.fr
Site personnel : www.chateauhautbarrail.com

Château La CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. Beau Château La Croix Meunier Saint-Émilion cuvée Georges Meunier 2015, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un joli vin, avec des senteurs de cassis et de cuir, riche mais d’une jolie souplesse au palais.

Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :06 88 15 26 19
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr

DOMAINE BRISSON


La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : le 2013 (épuisé) est une très petite récolte due à la météorologie, me confie Gérard Brisson. Les tanins sont souples, plaisants. En 2014, les vendanges à bonne maturité, des cuvaisons longues, ont joué sur la qualité des Vins qui sont bien fruités, de couleur rouge sombre, avec des tanins fondus, ronds. Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : Avec deux de ses fils, Gérard Brisson souhaite acheter à ses frères leurs parts du domaine. Il développe les activités d'œnotourisme pour les individuels et les groupes : visites du domaine en 2 CV et en Bentley, ateliers dégustation, apéritif vigneron (un label de Bienvenue à la ferme), cours de cuisine avec Germaine Brisson, snaking du terroir... Notes de dégustations de Patrick Dussert : Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2014, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, est un vin chaleureux, de bouche intense et dominée par la mûre, de garde comme en atteste ce 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), est riche au nez comme en bouche, aux tanins soyeux. Le 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé, de bonne garde. Très beau 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2011, avec des arômes de groseille et de cassis, puissant, avec des nuances en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et la pivoine, est à déboucher sur des brochettes de magret de canard. Le 2010 poursuit son évolution, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, prune) et de kirsch, dense et complexe, charnu comme il se doit. Formidable 2009, très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un très beau vin à prévoir avec une poule au riz ou un foie de veau au chou. Joli Beaujolais Villages 2014, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, qui allie puissance et souplesse, un vin gourmand. L'œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation animés par Gérard Brisson, œnologue, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection...

Gérard Brisson
Les Pillets - Chemin de Romains
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Télécopie :04 74 69 15 28
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : gerard-brisson
Site personnel : www.gerard-brisson.com


> Nos dégustations de la semaine

Château ORISSE du CASSE


Passe dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, ce qui vient récompenser une typicité certaine et des prix très sages. 
La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts.
?Les Grands Vins de Bordeaux s?éloignent de plus en plus de la tradition, écrit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l?élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l?arrivée de quelques ?gourous? conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser ?uniforme?. Qu?il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu?il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l?intérêt économique dirige, n?est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d?un Grand Cru. L?élaboration d?un cru n?est pas une industrie, soumise aux normes, ce n?est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc? Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc?).?
?Cette année, nous proposons le 2012 qui est supérieur au 2011, nous dit Danielle Dubois, un vin de couleur profonde, charnu, généreux, souple, aux arômes intenses et persistants (cassis, sous-bois) très agréable, qui se déguste très bien en ce moment, belle harmonie, les clients l?apprécient beaucoup.
Château Orisse du Casse 2014 est de meilleure structure que le 2013 qui a été une année difficile. Il exprime bien son terroir, parfumé aux notes typiques de mûre, les tanins sont soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple.
Arthémis 2008 est un cru en Côtes de Castillon que je produis seulement certaines années et en quantité très limitée. Le 2008 est une année très riche, j?avais de très beaux raisins, le vin a une belle couleur pourpre, puissants arômes de fruits rouges et d?humus, un vin structuré, les tanins sont bien présents et puissants, le bouquet est très fin, grande élégance, beau potentiel de garde, finale d?une grande finesse en bouche.
P du Roy, j?ai toujours pour les amateurs quelques vieux millésimes de ce Grand Cru de Saint-Emilion 1998, 1999 et 2002. Des Vins à la jolie couleur cuivrée, aux arômes fondus et veloutés, beaucoup de soyeux et de complexité.?
On ne peut qu?apprécier son Saint-Émilion GC 2014, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple. 
Le 2012, se goûte particulièrement bien, corsé, de bouche dense, un vin qui séduit par son intensité, avec ce nez marqué par les fruits noirs et le poivre, des tanins fins et structurés, de très bonne garde, à savouer sur un bœuf bourguignon ou des bouchées aux cèpes. Le 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, de garde. Le 2009, aux tanins savoureux, d?une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé.
Il y a aussi la très belle cuvée Arthémis 2008, franchement remarquable en ce moment, tout en arômes, au nez de cerise confite et d?humus, riche, corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, veloutée, très harmonieux, un vin à déboucher sur une cuisine relevée, comme, notamment, un rôti de bœuf au vinaigre ou un jambon de Prague poché et caramélisé.

Danielle Dubois
248, lieu-dit Lartigue
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Tél. : 05 57 24 72 75
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
www.terroirsenliberte.com


Domaine de L'ÉGLISE


Le vignoble se trouve à l?ombre du clocher de Pomerol, il est le plus ancien de l?appellation (1589). Son vignoble au centre du célèbre plateau de Pomerol est composé principalement de Merlot. Vendu en 1793 comme bien d?Église, il restera longtemps dans la même famille avant d?être acquis en 1973 par la famille Casteja.
Vous aimerez comme nous ce grand Pomerol 2014, 95% Merlot et 5% Cabernet franc, charnu, d?une grande finesse, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est gras en bouche, d?une très jolie finale. Le 2013, où l?élégance prédomine, avec ces petites nuances d?humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, est très persistant, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Le 2012 est charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, complet, élégant, aux notes de truffe, d?une grande harmonie. Le 2011, de bouche classique, corsé et gras, mêle structure et élégance, parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnu, de grande charpente, de belle couleur pourpre, de fort bonne évolution. Le 2010 est vraiment remarquable, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d?excellente garde. Le 2009, de robe sombre, est complet, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde mais déjà tout en charme. Le 2008, de belle robe grenat, une belle réussite, très représentatif du millésime, aux nuances de fruits rouges mûrs et d?épices, dense en bouche, est très bien charpenté. Beau 2006, qui sent les fruits macérés (cerise, cassis) et l?humus, ample et très persistant en finale avec des connotations de poivre.
Il y a aussi ce Pomerol La Croix du Casse 2013, 90% Merlot 10% et Cabernet franc, également, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, très réussi, structuré, un vin coloré, gras et persistant, de bouche puissante et souple à la fois. Le 2012, de couleur rubis, très bien élevé, est très équilibré, au nez dominé par la prune mûre et les sous-bois, de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2011 est parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, charnu et concentré, de bouche ample aux notes de pruneau et de sous-bois. Même propriétaire que le Château Trotte Vieille.

Philippe Castéja

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 24 74 34
Email : phcasteja@borie-manoux.fr
www.borie-manoux.com


Château de MALLE


Le vignoble (50 ha) d'un seul tenant, jouit d'une exposition optimale.
Nous avons goûté le Sauternes 2015, c?est un grand vin aux connotations florales complexes, onctueux aux papilles, gras, bien équilibré. Joli Graves rouge Château de Cardaillan 2015, aux arômes de fruits rouges, de fraise, notes toastées et de fumé typiques des Graves, c?est un vin aux tanins très fins et bien fondus.

Comtesse Nancy de Bournazel

33210 Preignac
Tél. : 05 56 62 36 86
Fax : 05 56 76 82 40
Email : accueil@chateau-de-malle.fr
www.chateau-de-malle.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017

 



Château du PAYRE


Charles MIGNON


Château de La GRENIERE


Domaine Benoît BADOZ


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château VIEUX TOURON


Domaine de MONTIGNY


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


HUBER et BLÉGER


Cave de ROQUEBRUN


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château GRAND-PUY-LACOSTE


DRAPPIER


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Rémy MASSIN et Fils


Château BOURGUET


Château FONTBONNE


Château SAINTE-BARBE


Domaine Pierre MARTIN


Michel TURGY


Château MELIN


Château BRONDELLE


BRIXON-COQUILLARD


Clos BELLEFOND


Domaine La MEREUILLE


Domaine de CHEVALIER


Château ORISSE du CASSE


Domaine de La VIEILLE


Château BALESTARD La TONNELLE


Jean Pol HAUTBOIS


Domaine GOURON



CHATEAU VALGUY


DOMAINE DE L'AMAUVE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


MAISON MOLLEX


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE GOSSET


CHARLES SCHLERET


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE COMTE PERALDI



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales