La France A Du Talent

Edition du 11/02/2020
 

Champagne Jean Michel PELLETIER

Rare

Jean-Michel PELLETIER


Les Champagnes Jean Michel PELLETIER sont élaborés au cœur de la Vallée de la Marne à Passy-Grigny. Le vignoble est conduit en lutte raisonnée. Les Champagnes sont assemblés avec grand soin pour assurer une excellente régularité en utilisant des vins de réserves de plusieurs années. Le terroir et l’utilisation de fûts de chêne pour une partie de la vinification donnent des vins authentiques.

   

Champagne Jean Michel PELLETIER


22, rue Bruslard
51700 Passy-Grigny
Téléphone : 03 26 52 65 86 et 06 85 21 63 60

Email : champagnejmpelletier@wanadoo.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Jean-Jacques GIRARD


En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-Lès-Beaune. Aujourd’hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-Lès-Beaune, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard et Beaune. “Après quelques années où les conditions météorologiques n’ont pas été des plus clémentes, voilà que Dame Nature nous offre enfin 2 beaux millésimes d’une qualité exceptionnelle. Les vins présentent un caractère friand, gourmand, fruité, complexe, et très élégant. Les équilibres acides sont bien structurés avec de belles textures de tanins. L’élégance et le charme des 2017 ont laissé place à la puissance des 2018. Notre travail a été récompensé par l’attribution du trophée des Majors du Tastevinage sur notre Savigny-Lès-Beaune 2016 ; coups de cœur du jury des 2 sessions des Tastevinages 2018. Une belle surprise, qui a magnifiquement bien clôturé notre campagne de vendanges.” Superbe Pernand-Vergelesses Les Belles Filles 2017, il est typé, aux connotations de miel, un vin gras et subtil, très classique, riche au nez comme en bouche, dense, vraiment très réussi. Vous aimerez également ce Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Serpentières 2017, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), de bouche complexe et savoureuse de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse. Le Bourgogne Blanc Combe d’Orange Monopole 2017, est caractéristique de son terroir, où s'entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, d’une belle élégance en bouche. Savoureux Aloxe-Corton 2017, toujours très typé, de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique, il a une bouche dense, de charpente fine et puissante à la fois, d’une longue finale avec des nuances mûres, à déguster sur une côte de bœuf ou une poêlée de chevreau à l'ail. Et pour finir le Beaune Premier Cru Clos du Roi 2017, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche puissante, c’est un vin gras, complexe, très typé.

Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
16, rue de Cîteaux
21420 Savigny-Lès-Beaune
Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
Email : contact@domaine-girard.com
Site personnel : www.domaine-girard.com

Domaine de L'HERBE SAINTE


Acquisition par la famille Greuzard en 2001 de ce vignoble qui compte aujourd’hui 85 ha. Herbe Sainte a pour origine “Herbo Santo”, qui signifie en occitan l'ensemble des plantes aromatiques. Fin 2005, achat de la maison du Domaine de l’Herbe Sainte, la propriété est complète. On privilégie les pratiques limitant les risques parasitaires, et le maintien d'une haute diversité biologique de l'écosystème viticole et de ses alentours, mais aussi à réduire la pollution des eaux, du sol et de l'air. Développement de l’œnotourisme. Remarquable Minervois rouge cuvée Ambroisie 2016, d’une belle couleur grenat, c’est une cuvée fort bien élevée, bien typée, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin épicé, intense et structuré, de bouche riche, qui commence à très bien se goûter. Très joli Minervois rouge cuvée Tradition 2016, de bouche classique et corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée, avec des tanins fins mais bien présents, aux notes de cassis bien mûr, à savourer avec du boudin noir ou un civet de porcelet aux petits oignons. Sur la gourmandise, l’IGP Pays d’Oc blanc Chardonnay 2017, il est harmonieux, au parfum de noisettes et de pêche blanche, d’une très belle ampleur au nez comme en bouche. L’IGP Pays d’Oc blanc Colombard 2017, au nez de fleurs et de petits fruits secs, est très charmeur, tout comme l’IGP Pays d’Oc rouge Merlot 2017, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, c’est un vin riche et charnu, souple et corsé à la fois, de très bonne évolution. Et l’IGP Pays d’Oc rouge Malbec 2017, de couleur pourpre, il est corsé, aux tanins riches, avec ces nuances de poivre et de groseille mûre, tout en distinction et structure.

Famille Greuzard
Route de Ginestas
11120 Mirepeisset
Téléphone :06 09 38 90 36 et 06 22 25 44 29
Email : herbe.sainte@wanadoo.fr
Site personnel : www.herbe-sainte.com

Jean-Claude et Didier AUBERT


Exploitation familiale depuis 7 générations, de 45 ha sur sols argilo-calcaires et argilo-siliceux. Vignoble conduit en culture raisonnée, mûrissement des vins en bouteilles dans les caves troglodytiques creusées dans le tuffeau. Les Vouvray tranquilles sont vinifiés en cuves ou fûts, puis assemblage de 7 à 8 mois. Selon Didier Aubert, “les vendanges 2018 ont rempli toutes les cases d’une récolte d’exception, des raisins sucrés, dorés, et des volumes importants. La qualité rejoint la quantité. Les blancs sont si riches qu’ils ressemblent davantage aux vins de le Vallée du Rhône plutôt qu’à ceux du Val de Loire ! Les moelleux sont frais avec des degrés s’élevant jusqu’à 21°. Un panel complet, parfait dans toutes les appellations. Nous proposons cette année les 2016, 2017 et à partir du 15 Avril, les 2018, les moelleux 2015, et en pétillant, méthode traditionnelle Le Temps D’Aimé 2014, en souvenir du grand-père. Cette cuvée restée 48 mois sur lattes a des notes plus riches et une finesse de bulles remarquable.” C’est un plaisir de rencontrer ce viticulteur dans sa cave troglodyte, c’est plein de charme et on peut y découvrir son Vouvray Mœlleux cuvée Harmonie, vinifié et élevé en barriques pendant 10 mois sur lie avec des bâtonnages réguliers, un vin qui garde une belle vivacité, tout en fraîcheur, ample et suave, qui sent le pain grillé et les fleurs fraîches, de garde, bien sûr. Remarquable Vouvray cuvée Tradition brut, à la tête de son appellation, vinifié en cuve, et élevage sur lie avec bâtonnages jusqu’à la fin de l’hiver, vient ensuite la prise de mousse, suivi d’un séjour de 12 mois sur latte, puis sont effectués le remuage et le dégorgement. La particularité de cette cuvée est dans la discrétion de l’effervescence qui favorise l’élégance et l’expression du fruité, au nez de petits fruits et d’amande, ferme et suave, alliant rondeur et nervosité, d’une belle finale. Superbe Vouvray sec 2016, récolté mi-octobre sur des terroirs argilo-calcaires et argilo-siliceux, vinification en cuves thermorégulées à basse température afin d’extraire finesse et arômes, suivi d’un élevage sur lie avec bâtonnage régulier, il a une robe jaune or, avec des notes de pêche et de noix fraîche.


10, rue de la Vallée-Coquette
37210 Vouvray
Téléphone :02 47 52 71 03
Email : vinsdevouvray@aubertjcd.fr
Site personnel : www.aubertjeanclaudeetdidier.com

PIERRE FRICK


En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois. On est toujours sous le chame de ce Muscat Steinert 2016, de bouche bien fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée, suave, finement bouqueté, un vin où la richesse s’associe à la distinction, à servir avec une tarte amandine ou un quatre-quarts aux pralines roses. Beau Pinot Noir Strangenberg 2018, pur vin, sans sulfite ajouté, une réussite, riche et parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, alliant structure et velouté. Tout en charme, le Pinot Gris Grand Cru Vorbourg 2017, macération, pur vin sans sulfite ajouté, développe une pointe de fraîcheur et un fruité persistant, d’une jolie complexité aromatique aux nuances fumées, de robe très brillante. Remarquable Riesling Grand Cru Vorbourg 2016, aux connotations de fleurs, de citron et de lis, dense et racé, bien équilibré en acidité, de bouche savoureuse, un vin de très bonne évolution. Goûtez aussi le Bergweingarten 2017, pur Sylvaner, sans sulfite ajouté, non filtré, qui sent bon le pamplemousse et la pêche, et ce Gewurztraminer 2018, macération, pur vin, sans sulfite ajouté, puissant et bouqueté, très séduisant par sa structure et sa densité d’arômes, sec et persistant en bouche, parfait sur une langouste grillée ou une poule pochée sauce verte.


5, rue de Baer
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 62 99
Email : contact@pierrefrick.com
Site : pierrefrick
Site personnel : www.pierrefrick.com


> Nos dégustations de la semaine

Château PENIN


Un domaine de 45 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l?épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne.
Fidèle à lui-même, voilà bien un remarquable Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2016, 100% Merlot, il a une teinte grenat, un vin aux nuances de cerise noire, de fraise des bois et d?épices, avec cette bouche chaleureuse, aux tanins savoureux, qui allie rondeur et structure, d?une longue finale (14,30€).
Le Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2015, 100% Merlot, est ample et bien parfumé, aux connotations de mûre et de cannelle, un vin bien corsé, ferme et persistant (9,80€).
Le Bordeaux Natur rouge 2017, pur Merlot, vinifié et conservé sans ajout de soufre, au nez à dominante de fruits rouges frais, un excellent vin, charmeur, rond, et d?une jolie finale épicée (8,50€).
Il y a également ce Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2017, avec des notes de prune surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, très réussi.
Son Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2015, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, à la robe profonde, aux nuances de cuir et de myrtille, est d?une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale, idéal, notamment, sur un jarret de veau aux cèpes ou des cailles rôties (17,30€). Joli Bordeaux blanc 2018, 65% Sauvignon blanc, 20% Sauvignon gris et 15% Sémillon, aux arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d?élégance, vraiment agréable (8,80€).
Egalement ne pas rater le Bordeaux rosé 2018, 15% Merlot et 85% Cabernet-Sauvignon, idéal pour vos soirées d?été, un vin séducteur, franc (6,75 e), tout comme le Bordeaux Clairet 2018, 100% Merlot, avec des senteurs de mûre et de rose, alliant rondeur et vivacité, parfait sur des plats exotiques comme un poulet à la chinoise ou un couscous aux légumes (6,90€).
Et pour finir le Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2017, 100% Cabernet franc, bien corsé mais gourmand, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges frais avec des notes de musc, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi (7,90€).

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Tél. : 05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Email : vignoblescarteyron@orange.fr
www.chateaupenin.com


PETRUS


Petrus fait partie des vrais vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C?est l?archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes. Ici, c?est l?élégance qui prime dans le vin, jamais la surconcentration ou le bois...
Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu?en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c?est son fils, aujourd?hui, qui est aux commandes) : ?Lorsque l?on parle d?un vin, il faut d?abord présenter le sol, c?est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l?originalité est particulièrement importante puisque l?on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c?est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l?ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité?
Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d?altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d?aller vers le bas. Ainsi, il n?y a jamais d?excès d?eau mais l?une des vertus de l?argile est ce pouvoir de rétention d?eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l?eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c?est aussi l?expression d?un cépage, le Merlot, qui s?épanouit pleinement sur ces argiles. C?est un vignoble très ancien.
À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l?Inra et la chambre d?agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu?on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne.
La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus: on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse.
Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton.
Avec l?indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d?un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d?évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l?exceptionnel 1947??
Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d?une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l?on retrouve le musc, l?humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d?une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de ?velours?, certainement l?un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus.
Superbe 2007, parfait aujourd?hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe.
Grandissime 2005, puissant, très complexe, d?une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution.
Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d?une grande harmonie, à savourer aujourd?hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d?humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux.

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex


LEGRAS et HAAS


Au sommet. La famille Legras-Haas possède 35 ha de vignes dont la grande majorité se situe à Chouilly, vignoble marnais d?exception de la Côte des Blancs classé Grand Cru et planté quasi-exclusivement de Chardonnay. Dans sa quête de perfection, la famille a développé le vignoble en ?terroir vitryat? dans la Marne et sur la commune Les Riceys dans l?Aube. Autant de parcelles et autant d?expressions du terroir qui viennent sublimer les assemblages complexes et délicats. C?est notamment grâce à cet inimitable arôme de fraise des bois du Pinot Noir des Riceys, que la Maison propose sa cuvée rosé si délicatement fruitée, une parfaite réussite. La force des frères Legras, c?est une vision commune et sans concession de l?élaboration de leurs vins qu?ils souhaitent tout en justesse, amplitude et aptitude au vieillissement. Trois maîtres-mots à l?origine de champagnes exclusifs, loin des standards établis.
Pour Jérôme Legras, ?la vendange 2018 a été très positive mais, toutefois, ce n?est pas un millésime très homogène, nous avons constaté des différences selon les terroirs. D?habitude, nous élaborons un ou deux millésimes, mais avec cette récolte nous allons en faire quatre ! On va jouer sur la date des vendanges, car entre le début et la fin des vendanges, on obtient des particularités différentes, très intéressantes à valoriser. Nous avons à cœur de mettre sur le marché nos Champagnes seulement au moment où ils sont prêts à être dégustés, pour que nos clients en retirent un maximum de plaisir.
Nous avons mis les 2008 sur le marché mais, on s?aperçoit que l?on aurait encore pu le garder en caves, c?est encore un ?bébé?. Nous sortons en 2019, notre cuvée parcellaire Les Sillons 2013, je trouve qu?il est un peu plus harmonieux que le 2012. Le 2012 était un peu austère, le 2013 est plus sur l?élégance, un Champagne tout en dentelle, avec une finesse fabuleuse, les personnes qui ont aimé le 2012 vont adorer le 2013. Exigence N°9 réunit plusieurs millésimes de 1995 à 2014. Il a une belle ressemblance avec le N°8 mais présente plus de fraîcheur, c?est un Champagne très épicé avec des notes aromatiques de miel, d?épices douces et d?agrumes, un Champagne très charmeur. Pour Exigence N°9, il y a une petite nouveauté à signaler : il existera en deux dosages, brut et brut Nature. Les deux trouvent un équilibre très intéressant, ce n?est pas habituel, mais comme cela fonctionnait bien, nous avons décidé de les proposer, rien ne garantit que nous le ferons la prochaine fois pour Exigence N°10. A la dégustation, ces deux dosages sont très intéressants, le nez est assez similaire mais, en bouche, finale plus saline et tendue pour le brut Nature, c?est vraiment très subtil, alors que pour le brut, la fin de bouche est très douce.
Nous rénovons nos entrées de caves pour faire un chai à barriques, avons augmenté notre élevage en fûts sur presque toutes les cuvées. Pour certaines, c?est 1 à 2% de passage en fûts et pour d?autres 100%, donc il fallait réaménager l?espace pour accueillir les barriques et cela de façon esthétique. Nous aurons également un nouveau site internet d?ici trois mois.?

Toujours très bien accueillis dans cette Maison exemplaire, nous avons dégusté avec Jérôme leur Champagne Blanc De Blancs Grand Cru Les Sillons 2013, d?une superbe robe or pâle, avec des notes complexes, d?amande fraîche, de fruits mûrs et de petits fruits secs, tout en persistance aromatique, d?une grande longueur en bouche. Egalement cette très belle cuvée Extra-brut, un Blanc De Blancs issu d?une sélection parcellaire des meilleurs lieux-dits, avec un dosage proche du brut Nature, au parfum d?amande fraîche, de citron, de pomme reinette, très frais, intense et rond, au nez subtil et persistant, un très beau Champagne, très harmonieux, très minéral et mature comme on les aime.
Superbe Champagne Grand Cru Blanc De Blancs Millésimé 2012, qui présente au nez des arômes nets de froment, de tabac séché, de fruits compotés. La bouche est pleine, fraîche, le Chardonnay se manifeste par des arômes de fruits jaunes, de miel et d?abricot sec.
Le Blanc De Blancs Grand Cru, un seul cépage, le Chardonnay, un seul cru, le Grand Cru Chouilly, avec l?incorporation de vins de réserve pour lui assurer une continuité dans la qualité, une cuvée d?une couleur limpide, tout en délicatesse, au nez franc et fleuri de rose et de poire mûre, de bouche fruitée, subtilement épicée.
Il est suivi par Exigence N°9, 50% Chardonnay et 50% Pinot Noir, qui vient de sortir, avec un changement de couleur d?étiquette. Deux terroirs uniques mariés dans une exigence de perfection. nez dense de noisette et de jus de raisin, bouche ample et fraîche, très bel équilibre souligné par de séduisants arômes de pommes et de poires. Le brut Intuition, de mousse fine et persistante, associe finesse et structure, d?un jaune brillant, aux senteurs de fleurs et d?épices. Beau rosé, qui sent bon la fraise des bois, ample en bouche, associant richesse et distinction, d?une grande finale.
Découvrez également le Coteaux Champenois blanc Chouilly 2014, 100% Chardonnay, bien vinifié, un des meilleurs dégustés cette année.

Famille Legras-Haas
7 et 9, Grande Rue
51530 Chouilly
Tél. : 03 26 54 92 90
Email : direction@legras-et-haas.com
www.vinsdusiecle.com/legras-haas
www.legras-et-haas.com



> Les précédentes éditions

Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018

 



L'ESTABEL CABRIÈRES


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château de ROQUEBRUNE


Domaine de la POULETTE


Château D'ARRICAUD


Domaine CHARBONNIER


Domaine du CHARDONNAY


BRIXON-COQUILLARD


Pierre MIGNON


CAMIAT et Fils


A. MARGAINE


Domaine MAESTRACCI


Château Les GRAVES


Château de VIMONT


Château BOIS CARRÉ


Château FONROQUE


Château La CANORGUE


Maison MOLLEX


H. GOUTORBE


Château HAUT-BERGERON


Château CROQUE MICHOTTE


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Xavier LECONTE


Michel TURGY


Château LE DESTRIER


Château du GRAND BOS


Pierre ARNOLD


Gérard TREMBLAY


Domaine BEAUVALCINTE


Château du MOULIN VIEUX


BOURDAIRE-GALLOIS


Château des ROCHETTES



CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE COMTE PERALDI


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales